AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ▪ and from the chaos of her soul, there flowed beauty.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jade Reyes
▪ life is tough, but so are you.
avatar

Messages : 256
Avatar et © : akane (©hepburns)
Multicomptes : sami bachal.
Pseudo : schuylers, karine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : literary editor and collection manager for 'anaphora publishing'.
Statut : newlywed, but still doubt her choice and her feelings.
Péchés mignons : reading books, cuddling with the hubby, eating candies, singing in the shower, petting animals.

TALKING IN CODE;
Mood:
Contacts:
RP:

MessageSujet: ▪ and from the chaos of her soul, there flowed beauty.   Mar 13 Sep - 0:44


[jade reyes]
her damaged petals are what made her more beautiful than all the other flowers.

nom complet : Sur son acte de naissance, on peut y lire Jade Elizabeth Reyes, mais jamais elle n'utilise son second prénom. D'office, il a été rangé au placard et bien peu de personne connaisse son existence, sauf ses proches, qui la surnomme parfois Betsy. Elle tient son prénom, Jade, d'un personnage de comics, ce qui l'a peut-être - ironiquement - prédisposé à travailler dans l'univers littéraire. Son père, de qui elle tient son nom de famille, est le maître d'oeuvre derrière cette idée. ◦ âge, date et lieu de naissance : Elle a vu le jour il y a vingt-sept ans, le 14 avril 1989 plus exactement, dans le plus grand hôpital de San Diego. Sa naissance arriva sept minutes et trente-quatre secondes avant celle de sa sœur jumelle, Nora. Un accouchement qui se fit naturellement, mais non sans douleur pour leur pauvre mère. ◦ origines et nationalité : Sa naissance sur le territoire des États-Unis fait d’elle une américaine, même si une partie de son ADN provient de la France et de la Belgique de par sa mère. Son père, lui, ne porte que le sang de de ses ancêtres qui se sont battus pour ce pays. ◦ statut civil et orientation sexuelle : Elle n'a jamais aimé que les hommes, et le premier garçon qu'elle a sérieusement fréquenté se trouve aussi à être l'homme qu'elle a épousé. Mariée depuis moins d'un an, on pourrait croire qu'elle et son conjoint sont toujours dans cette "lune de miel" amoureuse qui suit la première année de mariage. Et pourtant, la jeune femme n'a jamais été autant incertaine de sa vie sur ses sentiments. ◦ occupation et situation financière : À la fin de ses études en littérature, Jade a commencé à travailler comme correctrice et traductrice pour une maison d'édition plus ou moins connu, Anaphora Publishing, qui en était encore à ses débuts. Depuis, la belle a gravi les échelons, et désormais, elle occupe la fonction d'éditrice et de directrice de collection pour cette même entreprise, dont le nombre d'employés à doubler en cinq ans. Elle s'occupe notamment des romans pour jeunes adultes et des fictions. ◦ situation familiale : Ses deux parents ont annoncé récemment leur séparation et leur divorce imminent, une situation avec laquelle Jade vit mal. Elle n'est pas la seule à être troublée par cette décision : ses deux soeurs, Nora et Cleo, sont elle aussi affectés par cette nouvelle, même si elles ne le démontrent pas toutes de la même façon. ◦ traits de caractère : Calme, organisée, réfléchie, intelligente, passionnée, coquette, ordonnée, minutieuse, loyale, maternelle, protectrice, sérieuse, rêveuse, ambitieuse, responsable, introvertie, secrète, froide, hypocrite, exigeante, rancunière, maniaque de propreté. ◦ groupe : We'll never be satisfied.

let's talk about spaceships
Durant ses années d’études en littérature à l’Université de Californie de San Diego, elle fit partie d’un groupe vocal a capella entièrement féminin, les Bella Capela. Chanteuse soprano, elle y passa quatre années où elle occupa les fonctions de directrice musicale, de vice-présidente et de présidente. L’ensemble se retrouva même en finale de l’ICCA mais ne remporta pas les honneurs. En plus de parler l’anglais, la jeune femme maîtrise la langue de Molière, le français ainsi que l’espagnol et l’italien. Elle passa d’ailleurs près de six mois en Europe, en totale immersion, durant les vacances d’été qui parsemèrent ses études universitaires. Elle y retourne, quand l’occasion se présente, afin de ne pas perdre la langue. Le reste du temps, elle échange avec les quelques amis qu'elle s'est fait là-bas par Skype et par lettres. Jade n’avait jamais eu de fréquentions sérieuses avant de faire la connaissance de Mason. Elle se contentait de quelques relations de passage, sans trop se questionner. Elle n’était pas prête à s’engager, imaginant même très bien passer qu’elle passerait le reste de ses jours seule. Il chamboula tous ses plans. La première personne qui l’embaucha, à la sortie de l’université, fut l’un de ses professeurs. Ce dernier venait tout juste de lancer sa maison d’édition, et il engagea certains de ses meilleurs élèves – dont Jade – afin de travailler pour lui. De quoi leur permettent de faire leur preuve et de gagner de l’expérience. Si la majorité quitta après une ou deux années, ce ne fut pas le cas de Jade, qui continua de gravir les échelons, à mesure que l’entreprise grandissait. Elle est considérée comme un pilier de celle-ci, et son avis compte énormément dans la balance. Véritable rat de bibliothèque, la jeune femme passa sa vie à lire, autant au boulot que dans ses temps libres. Gamine, elle favorisait ses bouquins à ses amis, et elle s’isolait parfois des jeunes de son âge pour lire en toute tranquillité. Aujourd’hui, elle garde toujours son e-book sous la main, afin d’éviter les conversations anodines d’une salle d’attente ou les silences inconfortables des trajets en transport en commun. Jade a été victime d’un accident de la route il y a deux ans, qui lui laissa quelques séquelles et quelques cicatrices sur le corps. Elle refuse de reprendre le volant depuis, préférant se laisser conduire par son mari ou prendre un taxi. Elle est aussi souvent victime de migraines et son bras droit garde une certaine raideur que les médecins n’expliquent pas. Son dos, son épaule droite et sa joue resteront marqués à jamais. Elle fait toujours le même cauchemar depuis quelques mois : elle rêve de flamme, d’explosions, de destruction. Elle voit la maison de son enfance succombé aux flammes, l’appartement qu’elle partage avec son mari s’écroulé sous le souffle du feu, et même son ancienne résidence universitaire, complètement détruite par une bombe artisanale.  Ces rêves la troublent, mais elle craint d’en savoir la signification, elle préfère donc rester dans l’ignorance. Elle partage, avec sa petite sœur, une énorme passion pour les animaux. Si cette dernière travaille activement pour l’un des refuges de la région, Jade ne lésine pas les efforts pour aider ces organisations. Elle donne d’ailleurs un peu de son temps en faisant du bénévolat – elle promène des chiens en attente d’adoption, le samedi et le dimanche matin – et elle héberge même, parfois, des chattes gestantes ou des chatons. Sans oublier les deux chats et le chien qui partage déjà sa vie et celle de son époux. (...)


and a kiss to make it better
pseudo/prénom : schuylers, karine. ◦ âge et pays : vingt-neuf ans, québec. ◦ avatar : adelaide kane.  ◦ avis, autres : je vous keur  I love you. ◦ crédits : tumblr.

_________________
▬ i wonder, maybe those aren't stars at all, but a map to get out of this place.


Dernière édition par Jade Reyes le Lun 19 Sep - 20:17, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Reyes
▪ life is tough, but so are you.
avatar

Messages : 256
Avatar et © : akane (©hepburns)
Multicomptes : sami bachal.
Pseudo : schuylers, karine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : literary editor and collection manager for 'anaphora publishing'.
Statut : newlywed, but still doubt her choice and her feelings.
Péchés mignons : reading books, cuddling with the hubby, eating candies, singing in the shower, petting animals.

TALKING IN CODE;
Mood:
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: ▪ and from the chaos of her soul, there flowed beauty.   Mar 13 Sep - 0:44


" i look at you, and i just love you, and it terrifies me. it terrifies me what i would do for you. "

Une douleur lancinante et aiguë lui arrache un léger froncement de sourcil : sa tête lui semble lourde, et le simple fait d’ouvrir ses yeux lui apparait comme un défi insurmontable. Pourtant, pourtant elle persévère. Dès que le moindre petit jet de lumières atteint ses rétines, elle referme les yeux aussi, laissant s’échapper d’entre ses lèvres un gémissement, à la fois de douleur, mais surtout, de de lassitude. Le monde du sommeil lui semble soudainement si accueillant qu’elle a envie de s’y replonger à nouveau. De retourner hiberner durant quelques heures, ou quelques jours encore. Rien ne presse. La douce sensation de chaleur qui émane des doigts qui se sont tendrement emparés de sa main la force cependant à revoir son choix. Puis, cette voix, un ténor tremblotant, visiblement épuisé mais aussi ému, qui lui parle délicatement à l’oreille, elle ne peut pas l’ignorer. Elle se laisse bercer par les mots qu’il prononce, les paroles qu’il lui livre, les confessions qu’il lui fait. Elle le reconnaitrait d’entre tous : c’est lui. Son amour, son amant, son meilleur ami. Elle tente à nouveau de soulever ses paupières, et cette fois-ci, l’éclat est moins percutant : une âme sensible à veiller à ce qu’on tamise l’éclairage de la pièce. Sa vue est encore un peu floue, mais elle distingue les silhouettes qui s’activent autour d’elle. Peu à peu, les détails se clarifient, et elle remarque les sarraus des médecins et l’uniforme des infirmières qui guettent ses signes vitaux sur les machines à laquelle elle est branchée. Une connexion se fait instantanément dans son esprit : le plafond défilant à toute vitesse au-dessus de sa tête lors de son arrivée à l’hôpital, le bruit des sirènes dans le silence de froide nuit d’hiver, puis le crissement de ses pneus qui glissent sur la chaussée, et le flash des lumières de la voiture qui l’a percutée de plein fouet. Son rythme cardiaque s’accélère soudainement. Une dizaine de regards inquiets se tournent aussitôt vers elle, prêt à intervenir. Mais le simple fait qu’il resserre son emprise sur sa main, par réconfort, lui suffit pour qu’elle ne se calme aussitôt. Mon regard se tourne vers lui, et mes lèvres, faiblement, s’étire d’un sourire.  « Ma… son. » C’est tout ce qu’elle parvient à articuler, mais après trois semaines d’inconsciences, ces simples paroles tirent un soupir de soulagement à ses omnipraticiens, inquiet du sort cérébral de leur jeune patiente. « Oh Jade… my dear Jade. » Elle le scrute comme elle ne l’a jamais fait, et elle discerne les traits tirés sur son visage, et la rougeur dans ses yeux, les traces de larme séchés sur ses joues et la pâleur de son teint.  Le pauvre homme a du veiller jour et nuit à son chevet, sans s’accorder le moindre jour de repos. « I've never been this scared of losing you... but... but you're still here, and I love you. I love you so much. » Il se lève d’un geste lent afin d’aller poser un fin baiser sur son front, puis ses lèvres, afin de se rassoir aussitôt. Une larme perle au coin de son regard, et Jade voudrait tant l’essuyer du bout de ses doigts, mais la simple pensée de bouger l’un de ses bras lui rappelle à quel point son corps n’a pas été épargné. « Promise me that when you get better, you'll agree to be my wife. I ... I can't imagine living my life without you. » Elle sentit les larmes lui piquer les yeux, et la fraicheur que leur trait laissait sur sa peau. Un faible « Yes » réussit toutefois à franchir ses lèvres, alors que ses yeux étaient incapables de se détacher de ceux de l’homme qu'elle aimait.

_________________
▬ i wonder, maybe those aren't stars at all, but a map to get out of this place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
▪ and from the chaos of her soul, there flowed beauty.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La confrerie du "chaos "( RP ouvert a tous )
» vente de figs chaos et demons en trop
» Vente matos chaos mortel en metal
» Nouveau LA chaos.
» Inspi Chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: II. / CALIFORNIA ENGLISH :: PHRASES TO BREAK THE ICE :: KINGS AND QUEENS OF SUMMER-
Sauter vers: