AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 desperation in its glory [newt]

Aller en bas 
AuteurMessage
Malia Nae

avatar

Messages : 61
Avatar et © : zoey deutch (© milkovich)
Multicomptes : wingman, silas.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : mom at home.
Statut : married to a nae.
Péchés mignons : those babies outfit they need to stop selling.

TALKING IN CODE;
Mood: happiest mom on earth.
Contacts:
RP: ?/? [?]

MessageSujet: desperation in its glory [newt]   Dim 18 Sep - 21:33

you’re the only one who knows who I am. I decided tonight that I’m breaking all the chains on my throne of perfection. could it be that easy to let it all go

Ses bras bercent avec un calme presque inné le corps de l'enfant, tel une fable raconté de manière télépathique. La chaleur qui émane de ses membres réconfortent la petite qui crie au loup. Sa voix apaisante vient se mélanger au mixte, en vain. Elle le savait, c'était peine perdu. Son soupire ne fait qu'empirer la situation, la faisant fondre en milles excuses devant le poupon qui ne cessait de crier au meurtre. À court de souffle et d'idée, elle dépose la petite dans son siège de transport, rassemblant plusieurs éléments tel que des couches et l'essentiel de nourriture, constituant surtout des biberons. Malia se sentait plus seule que jamais, une aide ne lui venant jamais naturellement de son plein gré. Depuis la naissance de sa fille, plus rien n'allait entre elle et son mari. Certes, elle se doutait bien qu'il avait une tonne de travail, mais ne pouvait-il pas tenté de consacré un peu plus de temps à sa famille? À sa fille qui venait de naître, mais aussi à sa femme qui devenait désespéré plus les jours passaient. Un simple regard vers l'horloge lui donne le courage de prendre le sac d'une main et le siège de l'autre. Le trajet vers Center City est plus long que lorsqu'elle habitait directement dans le quartier. Un raisonnement qui lui donnait envie de retourner dans son patelin. Malia sentit ses nerfs se crispé; jamais auparavant n'était-elle sortie avec sa fille. Mais si elle devait aller chercher de l'aide, il valait mieux pour tous qu'elle se débrouille. Seule, une habitude depuis plusieurs mois maintenant, elle mit en place le siège, non sans vérifié quatorze fois que tout soit parfait. Un petit baisé sur le front de sa fille encore en cri, avant qu'elle ne prenne le volant pour partir en direction de l'aide, du soulagement, dont elle avait besoin. Son mariage battait de la patte, et Rye n'était plus à la maison depuis la naissance de Maisy. Il avait promit qu'ils s'en sortiraient, que tout irait bien. Il ramenait le salaire, et elle restait à la maison pour s'occuper de leur fille. Certes, le plan avait fonctionné; au départ. Rye s'était ensuite mit à rentré plus tard, et à devoir rentré les weekend pour des heures supplémentaires. Malia sentait qu'il les délaissait, autant Maisy qu'elle. Son coeur lourd avait longtemps chercher une solution dans les yeux marrons identique à son père de Maisy. Mais rien n'avait été bien bénéfique. Ainsi, Rye n'était jamais présent lorsque la petite commençait ses crises interminables. Il ne lui donnait presque jamais le biberon, et ne se levait pas la nuit pour voir ce que la petite fille voulait. Il dormait, bossait, et c'était tout. Malia, occupé avec sa fille, ne le voyait que dans le lit le soir, s'endormant parfois en pleurant contre son mari assoupi par sa journée mouvementé. Il n'avait rien remarqué, ou il le cachait plutôt bien. Elle stationne la voiture rapidement, avant de soupirer et fermer les yeux une minute. Maisy reprenant de plus belle, dérangea son moment de solitude et de paix. Malia n'attendit pas plus longtemps et fut bientôt devant la porte de son frère, à toquer plusieurs coups. Les cernes sur son visage étaient plus grande qu'à l'habitude. Elle ne pouvait même pas se rappeler la dernière fois qu'elle avait eu une bonne nuit de sommeil. Après quelques coups elle vit son frère dans l'encadrement de la porte, un vaste soupire - espérant que ce soit le dernier - avant de laissé tomber le sac à ses pieds. Please, I need your help. I will go crazy, she won't stop crying. She's been like that all night. I tried everything but it doesn't work. Dit-elle en laissant quelques larmes coulés sur ses joues dût à la fatigue et l'impuissance. I'm such a bad mother, and I'm all alone. Malia n'avait pas nommé son grand frère parrain de la petite Maisy pour rien; il serait toujours là pour la petite mais aussi pour elle. Ça ne lui avait pas prit une heure à se convaincre de se rendre chez Newt pour calmer l'enfant. Il était le frère parfait, toujours là pour elle, pour la protégé. Et en ce moment, elle avait besoin de lui plus que jamais.

_________________
And do not mistake to think, that I could possibly be made to leave you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
desperation in its glory [newt]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [L5A] Glory of the Empire
» Field of glory Moyen
» VV 86 - Pursuit of Glory (PoG et TS)
» 1805: Sea of Glory - GMT
» Crown of Glory EE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: III. / SAN DIEGO, CA :: CENTER CITY :: Residential Area-
Sauter vers: